Cinq raisons de participer aux campagnes de dépistage

1. Performance

Dans le cadre des campagnes, les conditions de lecture des tests de dépistage optimisent la fiabilité des résultats :

  • Le laboratoire d’analyse de biologie médicale agréé comme centre de lecture de la campagne s’engage à travailler selon le cahier des charges établi par le groupe technique national qui définit ses missions, ses moyens et les contrôles de qualité interne.
  • Les professionnels en charge de l’interprétation des tests ont suivi une formation spécifique comprenant un test d’aptitude visuelle et la lecture de plusieurs centaines de tests sous le contrôle des formateurs.
  • La centralisation de tous les tests réalisés dans le département vers un centre de lecture unique assure aux techniciens un niveau d’entraînement qui garantit le maintien de leur expertise

2. Évaluation

Le centre de coordination du dépistage vérifie, à partir des résultats qui lui sont transmis, que la campagne a bien atteint les objectifs de qualité fixés. Plusieurs indicateurs définis au niveau européen permettent de repérer les excès comme les insuffisances de dépistage, les uns comme les autres étant préjudiciables aux patients et les uns comme les autres étant susceptibles d’être corrigés pour autant qu’ils soient identifiés. C’est aussi un avantage des campagnes de dépistage que de pouvoir, grâce aux résultats de l’évaluation, garantir la qualité du service rendu et la correction des éventuelles déviances.

3. Progrès

Les campagnes de dépistage sont un irremplaçable outil de recherche. Toutes les connaissances épidémiologiques et médicales concernant le dépistage, son intérêt comme ses limites, résultent de l’évaluation qui accompagne les campagnes. Ce sont ces connaissances, actuelles et à venir, qui permettent et permettront une évolution raisonnée des stratégies de dépistage et les progrès de la médecine préventive.

4. Impact

Avant la mise en œuvre des campagnes de dépistage, 70% des cancers colorectaux étaient découverts au stade des symptômes. C’est dire combien le dépistage individuel était une pratique rare chez les personnes à risque moyen, les patients à risques élevés et très élevés étant généralement surveillés. Par le « bruit de fond » qu’elles provoquent, les campagnes de dépistage améliorent la sensibilisation de chacun au risque de cancer colorectal et favorisent l’adoption de comportements préventifs : hygiène de vie et dépistages réguliers.

5. Citoyenneté

Participer aux campagnes de dépistage est aussi une manière d’exercer sa citoyenneté car les taux de participation conditionnent le coût du dépistage, l’impact du programme et la pérennisation des campagnes de dépistage dans le système de soins.

C’est une évidence de dire que plus les taux de participation au programme sont élevés, plus le coût unitaire d’un dépistage diminue (division des frais fixes de fonctionnement), plus le nombre des vies sauvées augmente et plus le programme et les financements qui lui sont consacrés sont légitimes.